logo de twitter logo de soundcloud logo de vine logo de youtube logo de flickr logo de instagram logo de facebook
logo de la rubrique Docteur Bidouille

Docteur Bidouille

Vie pratique, bricolage, gestion quotidienne

Somniloquie

Article posté dans Docteur Bidouille » Lifestyle le

09-04-09-Somniloquie[1]

La somniloquie. Vous savez ce que c’est ?
Mademoiselle Potiron, elle, elle sait ce que c’est.
La somniloquie, c’est quelque chose qui me parasite de plus en plus: la somniloquie, c’est le fait de parler en dormant. Inquiétant non ? Brrrrr tremblez jeunes gens !

Alors oui, comment je peux savoir que je parle en dormant ? Là est la question. Là est le problème, même. Car pour savoir qu’on parle en dormant, il faut bien des gens pour nous le dire. Sinon, comment qu’on peut s’en rendre compte qu’on parle en dormant ? Ah ba oui ma petite dame ! Mais oui, c’est bien là le problème. Parce que qui dit témoin, dit difficultés à se rendre compte de l’ampleur de la chose. Mais surtout, dit également, tendance à avoir honte d’empêcher ces fameux témoins de dormir. Surtout quand on voit de quoi ça parle, un somniloque.

Dans mon cas, j’ai la chance de dormir parfois avec quelqu’un. Oui, de partager ma couche. Pampers n’a qu’à bien se tenir, c’est la crise. Une chacun, c’est trop. Cette merveilleuse blague que je viens de faire n’est qu’une façon de ponctuer le fait que oui, il m’arrive de pourrir le sommeil de quelqu’un d’autre. Mademoiselle Potiron, je te lance une spéciale dédicace de derrière les fagots. Mademoiselle Potiron, tu sais même mieux que moi ce dont je parle la nuit. Je t’ai parfois prise pour ma cliente d’IKEA, te disant bonjour, recquiériant l’expression de ta volonté appétitesque, te faisant des sandwiches en conséquence, et te demandant s’il te fallait autre chose. Je t’ai parfois dit des choses effrayantes, peut-être. Tu saurais mieux que moi compléter la liste des choses débiles que je peux dire quand je parle en dormant.

Quand je parle en dormant oui. Parce que oui, je ne me contente pas de ça. Je sais pas si on peut ranger ça dans la somniloquie, mais il m’arrive aussi de hurler dans mon sommeil, quitte à agripper ma congénère Potironesque et la traumatiser pour le restant de la nuit. Hurler pour quoi ? Bin je sais po hein. Mais testimonialement, il semble que je suis vraiment super flippant dans ces moments là. En particulier quand je me réveille (car c’est pas toujours le cas) et que je suis certain d’avoir vu une femme en blanc dans la chambre, qui me fixait avec son visage sombre et sa robe blanche éclairée par la lumière super glauque de l’extérieur, et que j’ai la bonne idée de partager ça avec mademoiselle qui du coup ne peut plus dormir, pendant que je me rendors paisiblement (pardonne moaaaaa ! hihihi).

Du coup voilà, quand je cherche les raisons de la somniloquie, je tombe sur le stress, la mauvaise hygiène de sommeil… et puis je tombe sur des articles connexes. Et là, je me dis: « ah ba j’ai de la chance d’être que somniloque ! ». Parce que ouais, c’est peut-être la moins pire des manifestations espritatoires nocturnes, en fait, comparé à la paralysie du sommeil ou au somnambulisme (quoique, avec le somnambulisme, j’aurais une excuse pour aller piquer du jambon dans le frigo, mouaha !)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Somniloquie
http://fr.wikipedia.org/wiki/Somnambulisme
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paralysie_du_sommeil

Qu’est-ce t’en penses, fan x ?
Fan y, t’as des problèmes de sommeil ?
Et toi, fan z, t’es somniloque ?

Laisser un commentaire