logo de twitter logo de soundcloud logo de vine logo de youtube logo de flickr logo de instagram logo de facebook
logo de la rubrique Le Blog Studio

Le Blog Studio

Vis ma vie d'artiste indépendant : work in progress, live from the studio, publications, questionnements

Je me suis créé un compte Flickr, parce que Instagram, bof bof

Article posté dans Le Blog Studio » Services et outils le

Comme je suis quelqu’un de très avant-gardiste, je me suis récemment créé un compte Flickr. C’est par ici : http://www.flickr.com/photos/3615alexis/

20140123_flickr

J’avais besoin d’un endroit où publier simplement et sans prise de tête des images, qu’il s’agisse de mes dessins passés ou futurs, ou de photos de mon chat prises sur le vif. Je devais également pouvoir organiser efficacement mes images, d’une part car je suis maniaque mais aussi parce que je souhaite avoir un lieu unique pour publier tous mes visuels avant de les dispatcher vers mes différents sites, d’où la nécessité de pouvoir mettre en place un minimum de structure.

principeflickr

Premier réflexe, j’ai donc jeté un oeil sur Instagram, mais je ne l’ai finalement jamais senti. En effet : nécessité d’avoir un smartphone, et puis impossibilité de s’organiser comme je le veux. Culture de l’instantanéité + logique des filtres sur des Selfies à toutes les sauces qui m’exaspère = pas convaincu et pas adapté à ce que je souhaite.

Du coup je suis retourné vers Flickr, où j’étais allé faire un tour il y a longtemps et il y a quelques mois. Ca m’avait l’air pas mal, avec tout ce que je voulais : une organisation sympa, avec une logique davantage orientée expo permanente que temporaire et une interface plus sexy à mon goût (passé les menus intermédiaires dégueu de Yahoo bien sûr parce que bon :-D). Et puis de par le net j’avais déjà pu apprécier ci et là des intégrations sympas de Flickr, comme chez Elise Costa par exemple (oui je sais je lis des trucs de meuf).

Donc voilà, peur de passer à l’action, 7 années qui passent … non je plaisante. 7 mois en fait. Temps de décision optimisé.

Et puis récemment j’ai lu cet article qui a fini de me convaincre : Why Flickr is better than Instagram.

Alors oui, Instagram est méga à la mode et son nombre d’utilisateurs est en pleine croissance comme le corps du mec dans la pub p’tit Vittel, en témoigne Google Trends :

Mais la vérité c’est que je n’ai pas confiance en Instagram. Bam, voilà. Ils ont beau avoir été le réseau social enregistrant la plus forte progression en 2013 (info ici, aussi relayée par là), hé bien c’est justement ça qui me gêne : le fait que ce soit un réseau social, comme si publier des images n’était qu’une excuse pour se publier soi-même et réitérer avec des images ce narcissisme Facebookien où la « face » compte davantage que l’interaction.

Bien sûr que dans toute publication de contenu il y a toujours une part d’égocentrisme, mais en l’occurrence quand je regarde Instagram j’ai surtout l’impression de retrouver ce bon vieux Facebook où l’image des gens est plus importante que les gens eux-mêmes, et où l’on se regarde, avec 90% de nos contacts, dans le blanc des yeux sans plus rien avoir à se dire.

Et puis quand on y regarde de plus près, on voit bien que l’objectif de Facebook avec Instagram n’est pas de fournir un service aux gens, mais bien de massifier son nombre d’utilisateurs pour mieux monétiser la plate-forme ensuite. La même stratégie que pour Facebook au final, lequel tend d’ailleurs à décliner. Normal, les gens n’ont plus rien à se dire, et grâce à Instagram il y a une application pour ça.

Laisser un commentaire