logo de twitter logo de soundcloud logo de vine logo de youtube logo de flickr logo de instagram logo de facebook
logo de la rubrique Le Blog Studio

Le Blog Studio

Vis ma vie d'artiste indépendant : work in progress, live from the studio, publications, questionnements

Je viens de me réveiller

Article posté dans Le Blog Studio » Banalités le

Je viens de me réveiller. Il est 18h31. Je jette un oeil sur le titre d’un article écrit il y a 5 ans sur le temps qui me déprime, et aujourd’hui je dirais que la fatigue est venue s’immiscer en lieu et place de ce sentiment coupable de procrastination et de gâchis. En tout cas aujourd’hui.

20130819-ecranwp

Mon chat miaule. Quand je me réveille il tente toujours de me soutirer des croquettes en essayant de profiter de mon état de faiblesse. En particulier quand il vient d’entendre le vibreur et/ou la sonnerie de mon portable, car il croit entendre mon réveil et alors renaissent en lui tous ses espoirs de retrouver ses délicieux bonbons croquants et farineux aux multiples goûts industriels de légumes, viandes et taurine.

J’ai reçu un appel. Il commençait par 05 et me hélait bruyamment, vibrant avec force depuis la table basse. A peine eu le temps d’essayer de répondre après m’être extirpé du coaltar que l’appel s’est stoppé. J’ai espéré et eu peur pendant quelques secondes, croyant qu’il s’agissait d’une réponse à candidature, mais non, une petite recherche sur le net m’indique que cet appel a été passé depuis le sud-ouest, et je n’attends pas d’appel de là-bas. Tout semble même m’indiquer qu’il s’agit de spam, comme l’explique Titus – peut-être le héros de FF10 ou peut-être pas – sur un site dédié: le vil interlocuteur nous invite en effet à composer un numéro surtaxé.

Pouet pouet. C’est le bruit de mes mains sur la trompette. J’ai envie d’uriner et aucune envie de me lever. Il me semble que trop faire attendre sa vessie peut la faire exploser et provoquer une septicémie. M’est avis que c’est un peu exagéré d’imaginer que ça m’arrive.

Mon chat miaule encore et je vais braver la fatigue. J’ai passé trop de temps à oublier de vivre ce que je suis, à oublier d’exister dans mon entièreté. A oublier d’aller de l’avant, de prendre des risques et de me donner une chance de devenir quelqu’un. Je vais lui donner ses croquettes. Je vais aller aux toilettes. Je vais devenir ce que je veux être. Malgré les hamburgers, je retournerai courir.

Il est 18h58 et le temps est venu d’agir.

Laisser un commentaire