logo de twitter logo de soundcloud logo de vine logo de youtube logo de flickr logo de instagram logo de facebook
logo de la rubrique Docteur Bidouille

Docteur Bidouille

Vie pratique, bricolage, gestion quotidienne

Je m’éparpille

Article posté dans Docteur Bidouille » Lifestyle le

C’est un problème que j’ai depuis longtemps, et que de temps à autres je parviens à surmonter, mais qui de temps à autres me submerge: j’ai tendance à m’éparpiller.

Un exemple simple, ce serait l’image que vous voyez sur la gauche, là, tout de suite; ouais, l’image cheloue genre truc et tout là. Si vous êtes curieux et que vous regardez le nom de fichier, voici ce que vous verrez: 09-05-10-eparpille.jpg.

Qu’en déduire ? Tout d’abord, que peut-être, oui, je suis un maniaque du rangement qui date tous ses fichiers (enfin, ceux de mon site hein, mais si je faisais pas ça ce serait l’horreur). Mais aussi, que ba voilà: cette image date du 10 mai dernier. Ensuite j’ai gribouillé des choses sur ce thème, puis bidouillé mes choses sur Comboutique, puis fait de la musique, puis commencé à tenter d’exploiter mon stock de vidéos en vue de faire des clips,… et aujourd’hui nous sommes le 17 mai. L’idée d’un article sur le fait que j’ai tendance à m’éparpiller m’a donc pris il y a environ une semaine et, trop diversionné par d’autres choses, j’ai mis tout ce temps à la pondre par écrit. Pour un article qui en plus n’est qu’une introduction à l’application de l’idée en question.

Du coup je me pose la question de savoir pourquoi je m’éparpille comme ça ? Car je ne pense pas être à court d’idée. J’en ai d’ailleurs un paquet, en fait: fausses pubs, articles de déconomie, clips vidéos, albums de musique, écriture, photos, images, chansons ci et là, designs de sites, créations d’outils de ci de ça, … bref, voilà, je pense que ce n’est pas mon activité espritatique qui manque, mais plutôt ma faculté à en tirer des applications précises qui soient assez « lourdes d’action » pour s’inscrire durablement dans une période donnée et se permettre d’être correctement exploitées.

Ce que je veux dire c’est que quand je commence un truc, je tiens absolument à le finir. Le problème, c’est que je commence plein de choses en même temps, alors ça devient difficile à gérer vu que je tiens absolument à tout finir ! Et ce tout, ba je le finirai, ça c’est certain, mais la question est de savoir quand ? J’ai donc un problème d’efficacité, alors que pourtant j’ai l’énergie, la motivation, les idées.

Au final cela peut devenir contre-productif, car en m’emmêlant les pinceaux entre différentes activités, j’avance beaucoup moins vite, ce qui finit par épuiser mon énergie d’une manière trop sporadique pour qu’il y ait des avancées « lourdes »; ce qui va m’amener à sous-estimer les avancées que je réalise; ce qui va risquer d’égratigner ma confiance en ce que je fais et finir par abîmer ma motivation, pour finalement aller jusqu’à affecter l’exploitation correcte de mes idées, qui ne me sembleront plus si bonnes ! Et au final: rien ne sort, tout reste là, dans ma tête, et j’arrive de moins en moins à m’y mettre.

Je pense qu’un article comme celui-ci peut faire un peu office d’exutoire; peut-être que cela va m’aider à inverser la tendance ! Mais je sais que pour que cette inversion soit franche, nette, et sans bavure, j’ai besoin de structurer tout ce mécanisme vicelard dans ma tête. J’en viens alors à ce que je disais plus haut (ceci est une introduction blablabla).

D’abord, cet article présente une idée: le fait est que je m’éparpille, et qu’il est nécessaire que j’y trouve une solution, ou tout du moins que je trouve un moyen de « mesurer » le problème. Cela pourra m’être utile, mais pourra aussi servir à d’autres personnes je pense ! Je ne suis certainement pas le seul à connaitre ça.

Et donc ensuite cet article introduit une application de cette idée: en ce moment je réfléchis à la construction de quelque chose qui servirait à modéliser l’éparpillement, qui prendrait en compte certains déterminants, selon certaines hypothèses, et qui permettrait peut-être d’entrevoir quelques solutions.

Je ne suis un spécialiste de rien du tout: c’est donc sans prétention aucune que je m’engage là-dedans, et avec la volonté de m’amuser à construire un truc dont je sais qu’il sera peut-être bancal mais qu’il m’aidera beaucoup. Et dont j’espère qu’il vous intéressera !

3 commentaires
  1. Ludinspire dit :

    Hello,

    j’ai pas lu la fin que je me retrouve en toi, je soule certains qui me trouvent trop active du coup et d’autres me trouve génial.
    j’essaie de me donner des objectifs au mois ou a l ‘année deux projets..et me mets des deadline, mais curieux de nature il me faudrait m’enfermer sans sollicitation pour pondre un bel oeuvre. Tu t’en rend compte c ‘est déjà une bonne chose…et aussi tout seul c pas évident il te faudrait des clônes.. et des moteurs …ecris moi si tu le désire une aide de plus qui sait.

  2. Stéphanie dit :

    J’aurais pu écrire cet article tellement ça me ressemble ! Et puis as-tu trouvé des solutions ? 🙂

  3. Alexis dit :

    Hé bien .. pas vraiment 😀
    Au final je pense que tout passe par de l’organisation, mais notre façon de vivre fait qu’on ne peut que rarement se poser et dire : « maintenant je stoppe tout, je mets tout à plat et je revois mes priorités et m’organise en fonction »

    Merci pour le retour en tout cas 😉

Laisser un commentaire