logo de twitter logo de soundcloud logo de vine logo de youtube logo de flickr logo de instagram logo de facebook
logo de la rubrique Le Blog Studio

Le Blog Studio

Vis ma vie d'artiste indépendant : work in progress, live from the studio, publications, questionnements

Interview sur le Blog de James

Article posté dans Le Blog Studio » Actualités le

Edit du 27/12/2010
Le Blog de James n’est plus, mais messire Jérémy tient désormais un autre blog qui s’appelle: http://www.tribunecritique.com/
De plus, le contenu de cet article n’est plus trop à jour, mais c’est sympa de voir ce que je disais y a 2 ans :ego:

interview de alexis chatougri par jeremy from le blog de james

Interview par Jérémy
Le 4 Mai 2008

Le Blog de James, c’est le blog personnel d’un gentil monsieur se prénommant Jérémy. Il y parle de tout et de rien, et notamment de musique. Il y publie également des interviews, qu’il réalise lui-même en allant à la rencontre de divers interlocuteurs, que ce soit dans le domaine artistique, politique, ou autre.

Aussi, au printemps dernier Jérémy a souhaité me faire passer à la casserole en m’interviewant pour son site. Une entrevue sympathique, instructive je pense, qui si elle vous intéresse est disponible en cliquant sur l’image ou sur le lien ci-dessus, ou en cliquant sur « Lire la suite » en dessous.

Bises à toi, Jérémy, tu es bien bon !

————————————

par James publié dans : Découvrez

C’est l’édition du mois d’avril que je vous propose là ; oui, j’ai pris un peu de retard, mais c’est pas grave, vous me pardonnerez sûrement. Enfin, j’crois…

Ce mois-ci, c’est – comme prévu – avec Alexis que j’ai eu l’occasion d’avoir un cyber-entretien. Très sympa et franc dans ses réponses, je n’ai pas eu de mal à chercher bien loin pour trouver la personne mise à l’honneur pour ce qui est du mois d’avril. En effet, je connais Alexis depuis que je fréquente le InfoPSG (depuis 2005) mais je n’ai commencé à lui parler que vers fin 2006-début 2007 si mes souvenirs sont bons.

Bref, sans plus attendre, voici l’interview que j’ai eu le plaisir de réaliser avec lui.

Un mini-portrait musical de toi-même ?

Hé bien hé bien, j’ai commencé la guitare en 2003, et mes enregistrements en 2004, avec un vieux micro de webcam. Je faisais des musiques débiles ci et là, puis j’enregistrais des minis compositions, toujours des choses très courtes, des ébauches.
Jusqu’au jour où je me suis dit « hé mais jpourrais faire des chansons en fait ». C’était en août 2004, c’était suite à une rencontre qui m’a pour de bon donné envie de créer des chansons, rencontre qui d’ailleurs m’a inspiré la première d’entre toutes, « Etoile Ephémère ».
J’ai ensuite découvert le concept de la musique en libre-diffusion en 2005, et j’ai finalement publié mes premiers enregistrements entre décembre 2005 et février 2006.
Depuis, j’ai publié 6 albums, dont 3 d’Alexis et 3 de Chatougri, avec en plus de ça deux opus constitués de « faces-B ».

Des deux personnalitées (Alexis, Chatougri), y’en-a-t-il une que tu revendiques plus que l’autre ?

Pas vraiment, car elles se complètent, et les deux sont aussi importantes l’une que l’autre, car elles s’équilibrent, tout en étant indépendantes. La facette « Alexis » est une facette introvertie, dont le but affiché est une sorte de repli sur soi et de recherche de réponses dans le fort intérieur; la recherche de sens est faite en amont, pendant l’écriture et la composition.
Alors que la facette « Chatougri » est une facette extravertie, où la recherche de sens se fait en aval, c’est à dire que Chatougri défoule simplement ce qu’il a en lui, la composition et l’écriture se font de manière automatique, et il s’agit d’essayer de comprendre après coup seulement. Un peu comme pour un cadavre exquis, mais avec de la musique.

Tu nous fais une playlist ?

Mmm hé bien y a quelques temps j’avais fait une playlist justement pour faire découvrir aux gens ces deux facettes, je peux te filer un lien:
http://www.dogmazic.net/radio/playlistM3u.php?f=mp3&usr=4477&playlist=826

Donc voilà, son contenu ressemble à ça:

Alexis : Le Réel
Chatougri : Slip des Bois
Alexis : La Nostalgie
Chatougri : Choucroute Galactique
Alexis : Le Sombre
Chatougri : L’Eglise du Babouin Atomique
Alexis : Trame Au Fond
Chatougri : Ratatouille
Alexis : Stigmate
Chatougri : Kiwi Banane
Alexis : Larmes Du Ciel

Quels sont les thèmes qui t’inspirent dans la vie (mis à pars Paris pour le Parizinzin) ?

La psychanalyse a beaucoup inspiré ma musique, car que ce soit pour le côté Alexis ou le côté Chatougri, j’essaie d’une manière ou d’une autre de comprendre ce qu’il y a en moi, d’essayer de passer de l’inconscient au conscient, de vraiment faire un long travail de recherche personnelle, que ce soit avant ou après les enregistrements.
Du côté Alexis, cette recherche s’est par exemple faite à travers ma propre vie, décrite en filigrane derrière la musique et les paroles. Les thèmes qui m’ont inspiré pour cette facette vont donc de toutes sortes de sentiments à moultes autres choses que je ne me suis jamais prédéfinies; la musique me servait alors à donner une forme au brouillard, à sculpter le flou pour le rendre visible.
C’est le contraire du côté Chatougri, où la recherche s’est faite à chaque fois à travers un cadre bien précis; mon but avec Chatougri était en effet de donner un concept à chaque album, afin de m’appuyer sur un thème qui me faisait réfléchir et duquel il me semblait possible d’extirper un sens a posteriori: la sur-consommation dans Banane Libre, le paroxysme de notre société du superficiel à travers l’exemple du football dans Le Parizinzin, ou encore la Nature et les déviances de l’humain dans Kiwi Menthe Salée.

N’y aura-t-il vraiment plus d’albums sous les pseudonymes Alexis et Chatougri ?

Non il n’y en aura plus de manière duale comme ça a été le cas jusqu’à aujourd’hui. Chaque facette était un projet à part entière, et ils sont chacun achevés aujourd’hui. Aussi, et je m’en suis rendu compte après coup, ils ont fini par se rejoindre dans leur fond. Du coup, continuer ces projets chacun de leur côté pourrait revenir à tourner en rond, d’autant plus qu’ils correspondent à une autre époque maintenant, et que ma vie a changé entre temps. Ces deux facettes sont un peu le trait d’union entre mon passé et mon avenir. Et un trait d’union, ce n’est pas un point final, mais ce n’est pas non plus la suite de la phrase. Celle-ci, j’ai encore à la construire, et c’est pour cette raison que je ne vais certainement pas arrêter la musique, surtout pas même. C’est aussi pour ça que je ne renierai jamais Alexis et Chatougri, car ils sont indispensables et représentent un équilibre qui a été atteint grâce à ce qu’ils ont apporté chacun de leur côté, et c’est de ce même équilibre que pourront naitre des choses par la suite. Pour résumer, Alexis Chatougri est donc destiné à exister à part entière, car la phrase n’est pas terminée. Mais ce qui est sûr c’est qu’il n’existera plu de manière duale.

A quand un prochain « opus » ?

J’ai des projets en gestation, un peu orientés vers n’importe quoi. Actuellement mon but est d’expérimenter et de m’ouvrir musicalement, car je pense en avoir fini avec la musique produite « enfermé tout seul dans mon coin », et j’ai besoin de faire de nouvelles choses, avec ou sans des gens, avec ou sans instruments acoustiques, etc… j’ai besoin de plonger dans une grosse cuve de bonbons et de chocolats de toutes les marques possibles et de goûter à tout. Mon but final est de ressortir de cette cuve avec une expérience gustative importante qui puisse me permettre d’atteindre une nouvelle étape. Voilà mon projet pour la suite.

As-tu déjà envoyé des maquettes à des maisons de disques ? Si non, pourquoi ?

Non, jamais, ça ne m’a jamais intéressé. Mon but a toujours été de faire écouter mes choses, pas de les vendre. J’ai certainement des tendances égocentriques qui me poussent à vouloir être écouté par le plus de gens possibles, mais ce n’est pas pour autre chose qu’être écouté. Ce que je produis, j’ai simplement envie de le partager gratuitement et librement, et les schémas traditionnels sont trop rigides vis-à-vis de ce genre de vision. Si on rajoute à ça des circonstances aggravantes comme le fait qu’ils sont parsemés d’intermédiaires qui se font des testicules en or sur le dos des artistes qui ne touchent quasiment rien sur les ventes de leurs CD avec rien dedans au prix exorbitant de 19,99€, … non ça ne m’intéresse pas du tout, car pour moi la musique n’est pas un produit, elle est immatérielle, et un CD, c’est un objet optionnel.
C’est pour ça que j’ai choisi la libre-diffusion de mes choses, car elle me parait plus juste, plus en phase avec le développement des échanges internet; la musique en libre-diffusion, ça me semble plus logique, en fait. Et je ne suis pas le seul, quand on voit le nombre de croissant de musiciens qui mettent leurs créations à disposition gratuitement.

Moi je fais de la musique sans prétention, je la donne à qui veut bien l’écouter, si des gens veulent un CD, ils n’ont qu’à me le demander directement et je leur envoie un CD-R gravé par mes soins avec une pochette imprimée maison, puis s’ils veulent me payer un petit quelque chose, ils le font par carte bancaire en 3 clics… c’est simple, c’est juste, c’est possible, ça me plait, voilà.

Un petit conseil pour les lecteurs du blog (sur tout et nimporte quoi) ?

N’ayez jamais peur de faire avancer les choses que vous aimez vraiment, ne craignez jamais d’aller le plus loin possible dans ces trucs qui vous passionnent, qui vous apaisent, qui vous stimulent, ou qui vous donnent de l’espoir plus que n’importe quoi d’autre. Car on a toujours le temps et l’énergie pour faire ce qu’on aime. Le temps, il suffit de se le donner, et l’énergie nécessaire, il suffit de constater qu’elle est là, intacte au fond de nous, prête à être utilisée.
————————————
A noter que l’ensemble des morceaux produits par Alexis sont sous licence Creative Commons by-nc-sa (http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/deed.fr)

Pour finir, voici quelques clips de l’ami Alexis (et Chatougri):

Encore un grand merci à Alexis qui a accepté de répondre à mes questions.

Son site :

www.chatougri.com
Laisser un commentaire