logo de twitter logo de soundcloud logo de vine logo de youtube logo de flickr logo de instagram logo de facebook
logo de la rubrique Docteur Bidouille

Docteur Bidouille

Vie pratique, bricolage, gestion quotidienne

Hé mais en fait c’est bien Twitter !

Article posté dans Docteur Bidouille » Lifestyle le


Depuis un bout de temps maintenant, je possédais un compte Twitter: le problème c’est que je ne savais pas m’en servir, en fait. Hum.

En effay, tout ce que je comprenais, c’est qu’on envoie un statut (qu’on appelle un « tweet »), et qu’on peut mettre des liens dedans. Voilà. Je n’avais aucune notion par rapport aux outils de discussion et tout et tout, parce qu’en fait je n’avais jamais cherché plus loin, m’arrêtant au récurrent « jsais pas trop à quoi ça sert Twitter en fait », mouaha.

Mais hier mercredi 31 mars j’ai eu une révélation. Et maintenant, Twitter ça me parait super bien et tout. Et pour cela je remercie un blog de connards, qui parlait de Twitter. Merci car maintenant, je vais pouvoir rajouter Twitter dans mes Geekeries chronophages, c’est malin. Mais c’est bien.

Du coup, je vais présenter ici ce que j’ai compris de Twitter. Ceci n’est pas un tutoriel, hein, juste ma propre expérience de la chose pour le moment, parce que bon, JE SUIS NUL A TWITTER MOA. Bref ! Prenez votre Twitter, et follow me ! (ohohoh)

Sur Twitter, on peut s’adresser à des personnes directement

Dans l’endroit où on peut inscrire notre statut, on peut s’adresser à des personnes directement ! Du style, si je veux dire à JeanLouis que c’est un gros bâtard, je peux lui envoyer un message qu’il recevra directement !
Pour ça, il faut que je mette « @JeanLouis » dans mon message… et c’est tout ! Rien d’autre à faire, pas besoin d’aller sur son profil, pas besoin d’aller dans un truc style « composer un message », … rien ! Suffit de faire ça:

Et JeanLouis recevra son message (mais attention, ce message sera public, DON’T FORGET LITTLE POTATOE) !
Bon, voilà, cette fonctionnalité je la connaissais, en fait, mais je comprenais que ça, ce qui limitait un peu mon champ de vision ! La suite est beaucoup plus intéressante.

Sur Twitter, quand on parle d’un thème particulier, on peut le signaler

C’est là que ma vision s’est élargie ! Quand j’ai découvert ce qu’on appelle les hashtags. Les hashtags, c’est ce qui va permettre de signaler que l’on parle de tel ou tel sujet ! Et ce qui est bien, c’est qu’une fois qu’on a envoyé notre tweet, le hashtag va devenir cliquable: et quand on cliquera dessus, ça regroupera tous les tweets comportant ce hashtag ! C’est comme si, spontanément, des gens créaient un salon de discussion, au final.

Par exemple, lundi 29 mars, je regarde l’émission de Cyril Lignac sur M6: je vais écrire un hashtag #m6 et un hashtag #cyrillignac pour dire que je parle de ce sujet !

Et ensuite, quand je clique sur le hashtag #cyrillgnac, j’arrive à cette page:

Et voilà, je trouve tous les tweets avec le hashtag cyrillignac ! Et du coup, on peut parler de Cyril Lignac avec de parfaits inconnus, comme si on était ensemble devant la télé.

Du coup je vous laisse imaginer les possibilités: autant de sujets que d’évènements, d’émissions télé, de stars, de jsais pas quoi encore !

Pour trouver des hashtags, on peut utiliser l’outil de recherche dans la sidebar de notre page d’accueil twitter. Y a aussi un site sympa où trouver des hashtags: www.hashtags.org ! On peut même suivre le nombre de tweets pour tel ou tel hashtag, par exemple pour Cyril Lignac: on voit bien qu’il y a eu plusse de tweets à son sujet lundi soir, le coquinou !

Fin voilà. Cool non ?

Sur Twitter, on peut relayer des trucs que d’autres ont dit en un clic

Ca peut pousser à un certain « spam » par moments, mais c’est quand même très utile: si JeanLouis a dit quelque chose de drôle, et que je veux partager cette chose drôle en la tweetant à mon tour, je peux utiliser ce qu’on appelle le « retweet » ! Il suffit de cliquer sur « Retweet », et voilà !

Avec ça, en un clic j’ai relayé une parole, une info, ou whatever it is ! Et du coup, et c’est l’un des points clés de Twitter, les choses peuvent aller super vite !

Sur Twitter, on peut trier les gens qu’on suit dans des listes

Alors voilà, on peut discuter, mais aussi choisir avec qui on veut avoir plusse de rapports ! C’est pour ça qu’existe le concept de « follow » quelqu’un: ça affichera les tweets de cette personne sur notre page d’accueil. Mais on peut aller plus loin, et filtrer l’affichage des tweets de différentes personnes, qu’on aura classées dans différentes listes !

Par exemple je vais créer une liste « musique » dans laquelle s’afficheront les tweets des groupes de musique que je follow, ou encore une liste « gros cons » dans laquelle il y aura les tweets des gros cons que je follow, … très utile ! Ca se passe dans la sidebar de notre page d’accueil.

On peut également définir ces listes comme privées ou publiques: les privées seront visibles uniquement par vous-même, alors que les publiques ba tout le monde pourra les voir. Bon d’accord c’est logique, mais voilà, c’est bien quoi ! Bon.

Y a encore plein de choses que je ne maîtrise pas du tout, mais voilà les fondements du truc, et par « fondements » j’entends les machins qui, perso, m’ont fait me dire « hé mais en fait c’est bien Twitter ! ». Hihi.

Sur Twitter, les interactions sont plus importantes que les profils persos

Ba ouais, avec tout ça, voilà le constat qu’on peut faire: ce qui fait l’intérêt de Twitter, ce n’est pas de pouvoir jouer au voyeur en parcourant le profil de ses amis ou de gens qu’on ne connait pas, c’est de pouvoir s’immerger dans « ce qui se dit », dans le « what’s new pussycat ? ».

En gros, on prend les statuts Facebook, on y met toutes les interactions qui peuvent en découler (du style « hé ho bâtard tu pues ! » ou « oh oui tu es drôle, oh oui »), et on rajoute plein de fonctionnalités pour pouvoir facilement trier, suivre, participer, interagir, réagir, … bref, là où Facebook semble davantage voué à favoriser l’exposition de soi-même dans un cadre statique, Twitter semble davantage voué à favoriser les discussions dans un cadre dynamique et plus vivant.

En gros, Twitter redonne un peu son beau sens au terme « réseau social« : parce que le ciment d’un réseau social, c’est bien les interactions entre les personnes, non ? Et ça c’est quelque chose qui sur Facebook se perd un peu quand même.
Combien de sociusmates sur Facebook, hein, combien ??? J’entends: combien de gens qui ne font que collectionner des amis ?
A contrario Sur Twitter, on peut toujours collectionner les « following » (des personnes que l’on suit), rien ne garantit que ces gens deviendront des « followers » (des personnes qui nous suivent) en retour… du coup la tentation égocentrique est moindre, car on est bien obligé d’aller vers les autres !

Alors, vous venez Tweeter maintenant ?

(enfin, venez pas trop nombreux quand même, sinon ça plaira pas à plein de gens qui redoutent le jour où Twitter deviendra grand public et rameutera son lot de golios, comme ça s’est passé avec Facebook par exemple, hihihi)

(mouahaha)

7 commentaires
  1. Gaorl dit :

    N’oublie pas que pour dire à @Vinceakadiego que c’est un gros batard, tu peux aussi le faire en D Vinceakadiego c’est plus discret

  2. pedro dit :

    ah ouè ok c’est pas mal twitter en fait :touffe:

  3. Gaorl dit :

    D pseudo c’est un message privé, avec @ tout le monde peut le voir, à condition d’être abonné aux deux participants à la conversation

  4. LZ dit :

    Ne pas oublier d’insister sur le fait que Twitter est super chronophage…
    Et puis, il a aussi ça à découvrir : http://twitterrennes.com/

Laisser un commentaire