3615ALEXIS

Chauffage au gaz: comment ça marche ?

Posté dans Docteur Bidouille » Lifestyle le

Arrivé il y a 6 mois dans mon appart, j’étais au début inquiété, car en effet, mon chauffage est individuel, fonctionne avec une chaudière à gaz, et je n’ai pas de double vitrage. Alors on m’a dit « HAN FAIS GAFFE CA VA TE COUTER BONBON » et plein de choses comme ça, et finalement, ba pas tant que ça ! En comprenant le principe et en faisant des réglages modérés, on peut très bien dépenser très peu pour garder ses fesses au chaud. A travers mon expérience, peut-être aurez-vous des idées pour votre cas perso ! Sachez cependant que je ne suis qu’un usager qui ne comprend pas forcément toutes les ficelles. D’ailleurs si un pro passe par là, ses commentaires sont les bienvenus !

C’est quoi le principe de la chaudière à gaz ?

Une grande question qui m’est venue est tout d’abord: mais comment ça marche ce bazar ? Après moultes recherches j’ai trouvé ci et là quelques explications qui, mises bout à bout, m’ont amené au raisonnement suivant:

fonctionnement chauffage au gaz

Tout d’abord, il faut allumer la chaudière dans sa fonction chauffage.
Une fois cela fait, la chaudière chauffe de l’eau, jusqu’à une température que vous avez réglée grâce au thermostat de la chaudière qui permet de définir la température de l’eau (le minimum sur ma chaudière est par exemple 38°C). Cette eau chaude passe ensuite dans tout un circuit qui parcourt l’habitation et les différents radiateurs.

L’eau chaude est ainsi distribuée dans les différents radiateurs, qui doivent avoir été ouverts à fond pour ne pas couper la circulation. En effet, a priori il ne sert à rien de couper les radiateurs quand on se chauffe au gaz, et au contraire cela peut même être dangereux, car si l’on ferme tout, l’eau chaude produite par la chaudière ne peut être distribuée, du coup la chaudière risque une surchauffe.

J’ai cru comprendre que, pour ajuster, on peut disposer d’un thermostat mural qui lui permet de régler la température ambiante. Je vais en parler dans le point suivant.

Comment régler sa chaudière à gaz ?

On a donc pu voir qu’il y a en fait deux thermostats.

Le thermostat de la chaudière est à mon sens le plus important. A mon avis, rien ne sert de mettre une température excessive; dans mon cas, je suis à 50°C et cela suffit amplement à chauffer 45m². Parfois je dois mettre un petit pull, mais quoi de plus normal en plein hiver ? :-P
Si vous cherchez sur le net, vous verrez que certains règlent ce thermostat à plus de 60°C, voire 70°C … pour moi ils sont fous, ou alors ce sont des exhibitionnistes qui aiment se montrer en slip à leurs voisins en plein hiver.
Il est tout de même à noter qu’évidemment cette température dépend largement de votre habitation. Parfois peut-être que vous serez obligé de chauffer à 67°C parce que vos murs sont en carton, je sais pas. Fin voilà.

Venons-en au second thermostat, qui permet de régler la température ambiante. A priori, il permet d’ajuster plus précisément le chauffage, mais dans mon cas je ne sais pas trop. Je l’ai mis à 17°C, et voilà. Mais j’ai l’impression que ce qui fait le plus jouer la température, c’est le thermostat chaudière, car le thermostat d’ambiance en fait me permet surtout d’allumer la chaudière (quand je le tourne, ça fait « clic ! » et là la chaudière se met à tourner). Fin voilà, c’est l’un des points flous pour ma part, si quelqu’un saurait me renseigner sur le thermostat d’ambiance et son utilité, qu’il n’hésite pas à laisser un commentaire !

Comment évaluer sa consommation de gaz ?

C’est la grande question, car comme vous le savez, la plupart du temps les fournisseurs de gaz font une évaluation de notre consommation et projettent que l’on va dépenser tel ou tel montant par mois (quand on mensualise). Par exemple, mon fournisseur a estimé que j’allais en avoir pour 48€ de gaz par mois (abonnement fixe + coût de la consommation, variable), avec un creux par temps chaud mais un énorme pic par temps froid. Alors vu que je trouve ce montant quand même poussé, j’ai fait mes propres calculs ! Voici la méthode que j’ai employée.

Relever le compteur

La base de tout, c’est de relever soi-même son compteur de gaz. Il faut absolument avoir en tête que les compteurs de gaz affichent des mètres cubes et que les fournisseurs de gaz tarifent des kilowatt-heures. Et là vous vous dites: mais alors comment on sait combien de kwh on consomme ? La réponse est simple: les fournisseurs utilisent un coefficient de conversion des mètres cubes vers les kwh, qui varie suivant les régions, suivant l’altitude, suivant la pression à laquelle le gaz est livré, suivant si le gaz est à haut pouvoir calorifique (Gaz H) ou à bas pouvoir calorifique (Gaz B), sachant que Gaz H et Gaz B ont eux-mêmes des variantes car ne peuvent pas être complètement uniformes partout,… puis les fournisseurs tarifent les kwh consommés, suivant un prix du kwh qui lui même varie de manière un peu floue. Simple j’ai dit ? Ah bon, ahem. C’est même complètement opaque comme système. Et j’ai même pas parlé des tarifs réglementés ou de marché. Sans oublier qu’il faut la plupart du temps ajouter, au coût de la consommation, un abonnement fixe !

Bref, vous pouvez trouver des explications concernant les coefficients de conversion sur le site de GrDF, qui s’occupe du réseau de distribution du gaz:
http://grdf.fr/…/Coefficients_conversion.pdf

Estimer la consommation

Ainsi, la première chose est de faire votre relevé de compteur. A partir de là, vous pouvez faire le différentiel entre un relevé initial et les relevés suivants pour savoir votre consommation en m3. A vous de choisir quelle consommation vous voulez estimer: par mois, par semaine, par an…

Une fois que vous avez votre consommation sur ladite période, il faut multiplier par le coefficient de conversion, qui en gros varie entre 10 et 12. Soit dit en passant, l’information sur ces coefficients est on ne peut plus trouble. S’il pouvait exister une liste des coefficients utilisés par région en temps réel, ce serait tellement beau, mais on peut rêver.

Une fois que vous avez ainsi obtenu votre consommation en kwh, il ne vous reste plus qu’à multiplier par le prix d’1kwh. En gros, c’est dans les 4 à 5 centimes d’€. Là encore, rien de plus opaque si vous voulez avoir ces tarifs mis en comparaison. Vous pouvez aller voir vous même sur ce site public:
http://www.energie-info.fr/

Comme vous pouvez le voir, on vous demande « vous faites ci, vous faites ça ? tenez, vous payez ça ». Sans jamais nous mettre un simple tableau avec les prix du kwh selon les fournisseurs ! Une fois de plus on nous prend pour des imbéciles et on nous donne tout comme ça comme une vérité avérée, sans aucun moyen pour nous de vérifier par nous même.

Super fichier Excel de la mort qui tue

Bref, voilà. Si vous êtes parvenu à trouver le tarif d’1 kwh chez votre fournisseur, vos calculs devraient aller tout seul. Avec Excel, on peut faire des choses sympathiques. Je vous met d’ailleurs un fichier .xls à disposition, si vous voulez estimer votre consommation et ce que vous avez à payer (ATTENTION: ce coût est estimé en dehors d’un éventuel abonnement fixe ! Car oui, ils se font plaisir les fournisseurs d’énergie, et souvent on paie un abonnement fixe, auquel vient s’ajouter le coût de la consommation effective de gaz, objet du fichier Excel suivant).

Fichier Excel pour suivre votre consommation de gaz (HORS prix d’un éventuel abonnement fixe)

Dans ce fichier vous trouverez deux éléments: l’un sert à voir ce que vous payer en trop par mois si vous êtes soumis à une mensualisation estimée par votre fournisseur. L’autre sert à évaluer ce que devraient être vos mensualités suivant votre consommation réelle, sur la période que vous indiquez ! Je vous laisse en profiter :-P

Conclusion

Bin voilà.

Laissez un commentaire :
18 commentaires
  1. LZ dit :

    Fascinant…me voilà enfin éclairée ! Et sinon, vous développez un Service à domicile d’aide à l’estimation (perso, les fichiers Excel, ça me file de l’eczéma…) ??? ;-)

  2. batho dit :

    Sinon il y a le chauffage corporel qui marche très bien aussi et c’est gratuit. :coeur:

    Enfin gratuit vite fait vu que la copine est en général dépensière et sur des dépenses on-ne-peut-plus-floues-maquillage-robe-comptoir-des-cotonniers-aubade-sexychambourcy.

  3. batho dit :

    Tu as oublié la paire de sous-gants + gants de ski aussi.

  4. Rennzoé dit :

    De retour au « pays » après 40 ans de vie à l’étranger et gâtée par 40 ans de chauffage non individuel et souvent au fioul, je me retrouve en Bretagne dans un appartement dominé par le bruit de cette maudite chaudière. Alors bien sûr, je l’ai éteinte toutes les nuits et j’ai gelé!
    Merci pour ces explications, vraiment les meilleures sur la Toile! et qui me montrent que je ne suis pas la seule à manquer de ces connaissances indispensables au bien-être de beaucoup de Francais!

    Comme je suis une accro des fichiers Excel, je vais l’essayer pour mes futures factures!
    Encore merci, Alexis!

  5. brzulovic dit :

    Bonjour,
    J’aimerais avoir vos conseils sur plusieurs points concernant la consommation de gaz, comme il semble que vous vous y connaissez bien, pour un appartement de 27 m2, bien isolé, double vitrage…
    (eau chaude + chauffage + cuisson )

    1) Quelle est la consommation habituelle en m3 (ou Kw) mensuelle(en hiver et en été) et annuelle pour notre superficie?

    2) Pourquoi GDF prend en compte et facture les mêmes périodes de l’année plusieurs fois (1 facture « estime », 1 facture « compteur ») ex:

    du 29/01/2010 au 21/03/2010 « estimation » 94m3x coef 11.06 = 1029kw 75.09 € TTC

    du 22/03/2010 au 21/05/2010 « compteur » 92m3x coef 11.06 = 1012kw=
    dont pour 22/03/2010 au 31/03/2010 « estimation » 192kw
    et pour 01/04/2010/ au 21/05/2010 « estimation » 820kw 79.98 € TTC

    et enfin
    du 28/01 au 22/07/2010 « compteur » 326m3x coef 11.06 = 3606kw 120,13 € TTC
    dont pour 29/01/2010 au 31/03/2010 « Consommation » 1529kw 83.18 €
    dont pour 01/04/2010 au 30/06/2010 « Consommation » 1715kw 102.39 €
    dont pour 01/04/2010 au 22/07/2010 « Consommation » 362kw 22.44 €
    déduction du montant HT estimees du 29/02 au 21/05 -115.37 €

    Donc je ne comprends pas pourquoi ils déduisent 115€ alors que l’on a payé + de 150€ pour les 2 factures d’estimation précédentes ?

    Je vous remercie par avance.

  6. rhmi dit :

    Bonjour. Une chose que je ne.comprends pas et que j aimerai savoir: on m à dit aussi de laisser les robinets des chauffages ouverts mais du coup là j ai allume l.option chauffage sur ma chaudière, l eau chaude alimente donc tous mes chauffages mais est ce que du coup je paye plus cher que si je ne laissais qu un seul chauffage ouvert ? Ou peu importe le.nombre de chauffage ce qui importe est le réglage de la température sur la chaudière ?! Merci

  7. Cecile dit :

    Bonjour moi j.ai une question
    L’eau dans les radiateurs: est ce que ca consomme beaucoup d.eau les radiateurs a gaz ?
    Ma deuxieme question :
    Lorsqu.on coupe la chaudiere et qu.on la rallume si on est partit et qu.on veut pas que le chauffage tourne comment la chaudiere detecte le niveau d.eau dans les radiateurs ? Est ce que c.est dangereux de couper la chaudiere du coup ca risque pas de faire augmenter la pression dans les radiateurs ?

    J.ai du mal a comprendre le systeme de l’eau dans les radiateurs …

  8. Cédric dit :

    Bonjour,

    Je voulais t’éclairer un peu sur le point du thermostat d’ambiance car en arrivant dans ma maison actuelle j’ai été confronté à ce problème (thermostat d’ambiance).

    Le fonctionnement du thermostat d’ambiance est assez simple a comprendre et il joue énormément sur la consommation. En fait le rôle du TA est d’activer la pompe de la chaudière qui permet à l’eau « chauffée par celle-ci » de circuler dans les radiateur affin d’atteindre une température d’ambiance déterminé par l’utilisateur.

    Exemple: Tu règle 21°c sur le TA , lorsque la température d’ambiance de la pièce sera de 19 ou 20°c (1 ou 2°c en dessous de la température réglé environ cela dépend du modèle) le TA déclenchera la pompe ce qui permettra à l’eau refroidi présente dans les radiateurs de retourné à la chaudière et à l’eau chauffée de circuler dans les radiateur ce qui réchauffe la pièce. La température de la pièce est maintenant de 21°c , le TA arrête la pompe.

    Le rôle de la chaudière est de chauffé l’eau et elle fonctionne sur le même principe que le TA mais pour la température de l’eau qui circule dans les radiateurs.

    Exemple: Tu règle la t° de l’eau à 60°c , lorsque que l’eau sera à la température de 55 ou 50°c (5 ou 10°c en dessous de la température réglé environ cela dépend du modèle) la chaudière se déclenchera et réchauffera l’eau. Le TA déclenche donc indirectement la chaudière puisqu’il déclenche la pompe donc l’eau refroidi retourne à la chaudière qu’il elle constate que l’eau n’est plus à la t° voulu donc elle réchauffe l’eau.

    SIMPLE NON !!!!!

    Maintenant parlons économie !!!! Comment le TA peut nous faire gagner de l’argent ?
    En fait nous avons oublié de parler de la deuxième fonction du TA , la fonction horloge.
    Cette fonction nous permet de régler deux t° différentes (T° confort souvent représentée par un soleil et la T° économie souvent représentée par un croissant de lune) à une heure voulu.
    Exemple: Je prends l’exemple de chez moi , J’ai réglé les deux T° suivante : 18°c pour la T° économie et 22° pour la T° confort. Ensuite j’ai réglé les horaires suivants : de 5h à 10h T° confort ; de 10h à 16h T° économie ; de 16h à 22h T° confort ; et de 22h à 5h T° économie. Chacun règle selon son quotidien (il existe même des modèles de TA ou le réglage horloge peut être fait pour une semaine avec des horaires différents chaque jours) pour chauffer moins au moment ou la maison est inoccupée.

    Il permet donc de faire des économies car lorsque la maison est inoccupé la T° d’ambiance est de 18° ,ce qui déclenche la pompe à 16 ou 17° autrement dire jamais car la T° n’a pas le temps de chuter à 16°c entre 10h et 16h ni entre 22h et 5h donc l’eau refroidi ne retourne pas la chaudière ce qui fait que celle-ci ne se déclenche pas du fait que l’eau dans la chaudière n’aura pas le temps non plus de descendre à 50°c.
    Il suffit donc de trouver la T° minimum atteinte entre deux périodes confort et de régler cette T°-1 ou 2°c pendant les périodes économie comme ça celle-ci ne sera jamais atteinte , la pompe ne se déclenchera qu’au début de la période confort suivante et de même pour la chaudière.

    Pour finir , il est conseillé d’ouvrir au maximum tous les radiateurs présents dans la pièce ou est le TA car ce sera la pièce maîtresse de votre fonctionnement de chauffage donc le but est qu’elle soit à la T° réglé le plus rapidement possible. Il vous restera donc à régler les thermostats des radiateurs de façon à ce que la température voulu dans les autres pièces soit atteinte tout en étant commandé par la T° de la pièce maîtresse.

    J’espère avoir été assez clair et j’espère que cela ta éclairer sur le fameux Thermostat d’Ambiance.

  9. Tom dit :

    Bonjour,

    Je me chauffe au gaz. Cependant, un circuit de radiateurs de mon appartement ne fonctionne pas.
    Est-ce que quand je mets en route la chaudière je paye ce circuit qui ne chauffe pas ?
    Merci !

  10. alexis dit :

    Pas encore ! On va dire que c’est en projet, que ce sera cher et que faudra m’offrir le café !
    LA RUBRIQUE VIE PRATIQUE: POUR RENDRE LA VIE PLUS PRATIQUE

  11. alexis dit :

    Oui, et puis les filles ça dort avec 3 couettes, 4 pyjamas et 6 paires de chaussettes, c’est un investissement lourd qui ne s’amortit pas facilement :-P

  12. alexis dit :

    Merci pour ce feedback :-P
    Par contre attention pour le fichier Excel: c’est précisé dedans, mais je préfère le redire encore, ce qui est estimé, c’est le coût de la consommation de chauffage, HORS prix d’un éventuel abonnement fixe mensuel ! Du coup il faut ajouter celui-ci. Et puis faire attention entre le hors taxes et le TTC aussi !
    Dans mon cas, pour cet hiver ces estimations de consommation ont été à peu près justes (abonnement fixe mis à part), j’espère qu’il en sera de même pour toi !

  13. alexis dit :

    Bonjour !

    Pour la question 2) l’idée, avec l’estimation, c’est d’étaler le paiement. En hiver, on dépense beaucoup + d’énergie, c’est pourquoi si on payait notre consommation réelle on paierait genre 500€ en hiver et 5 fois moins en été (je dis ça au pif)
    D’où « l’estimation »: votre fournisseur fait une estimation de votre consommation annuelle, et répartit cette estimation sur 12 mois.
    Ensuite, 1 fois par an, une régularisation est opérée, c’est la facture « consommation » réelle ! Et du coup, selon les périodes prises en compte, il va vous rembourser ou vous faire payer de l’argent en + selon si votre consommation réelle a été supérieure ou inférieure à l’estimation.

    Pour la question 1): je ne saurais pas vous dire, je ne suis pas un pro ! ;-)
    Ce qui est sûr c’est que la consommation de gaz évolue principalement à cause du chauffage quand celui-ci est au gaz.
    Du coup si double vitrage et bonne isolation il y a, ba votre consommation a toutes les chances de ne pas exploser ! Surtout que 27m² ça devrait être assez vite chauffé dans ces circonstances.
    Dfaçon, à mon avis il suffit de suivre quelques principes:
    – en hiver, il est normal de mettre un petit pull chez soi
    – se chauffer au delà de 20°c, ce n’est pas forcément bon, ça peut même être mauvais pour la santé si on se chauffe trop !
    – quand on s’absente en journée, ne pas hésiter à baisser le chauffage: il faut faire confiance à son isolation !
    – bien faire attention aux fuites d’air: si les fenêtres sont ok, pour autant il ne faut pas oublier la porte d’entrée ! du calfeutrage et un « chien de porte » peuvent par exemple faire des miracles ;-)

    Perso j’ai du double vitrage, du calfeutrage, un chien de porte, et je porte un pti pull, le tout dans 45m²: ba j’ai toujours pas eu besoin de mettre le chauffage chez moi, sauf 1 ou 2 fois, genre 2 jours maxi sur 2 mois d’automne avec des bonnes vagues de froid et d’humidité !

    Enfin voilà, il faut vraiment se dire que des petits riens peuvent tout changer.

    Bonne continuation !

  14. brzulovic dit :

    Merci pour ces conseils avisés.

  15. alexis dit :

    Bonjour,

    En fait tu vas consommer du gaz chaque fois que la chaudière va s’allumer pour ajuster la température de l’eau chaude, donc ce ne sont pas les radiateurs qui font consommer => c’est donc bien le réglage de la chaudière qui va être le principal déterminant de ta consommation.
    En fait cette eau chaude doit pouvoir circuler complètement dans le circuit, c’est pour ça qu’il faut ouvrir tous les robinets de chauffage sinon ça peut poser des problèmes. Et donc, plus tu feras chauffer l’eau, plus tu devras maintenir cette chaleur, donc plus tu consommeras (la chaudière maintient le niveau en chauffant régulièrement, je crois avec des capteurs dans son réservoir).

  16. alexis dit :

    Bonjour Cécile,

    Je ne suis pas un pro de la chaudière mais je t’invite à te rendre sur cette page qui apporte une réponse: http://cm1cm2.ceyreste.free.fr/chauffage.html

    Apparemment, dans le cadre d’un chauffage au gaz, l’eau utilisée pour le chauffage circule en circuit fermé, ce n’est pas comme l’eau du robinet: a priori cela signifie qu’il n’y a pas de risque de consommation excessive, heureusement !

    Sur ta deuxième question: le niveau d’eau ne change pas en fait. Ce qui change, c’est la température de l’eau, qui chauffe quand la chaudière se met en marche. Couper la chaudière n’a rien de dangereux du coup, car tout ce qu’on fait, c’est lui dire: « arrête de chauffer ». L’eau va alors simplement refroidir.

    Si tu observes ta chaudière lorsque tu as mis le chauffage en route, tu verras qu’elle passe son temps à s’allumer / s’éteindre pour ajuster la température de l’eau (et donc la température dans le circuit, et donc dans les radiateurs, donc dans le logement). Donc si tu la coupes, tu l’empêches simplement de s’ajuster, et donc tu laisses ton appart / ta maison se refroidir. Ce qui n’est pas forcément une mauvaise idée en journée quand il n’y a personne dedans :-)

    J’espère avoir répondu à tes questions !

  17. alexis dit :

    Bonjour et merci pour ce superbe retour !
    Finalement si je comprends bien, le TA permet de régler au millimètre le principe du « je chauffe le matin et j’éteins en journée, puis je chauffe le soir et j’éteins la nuit » !

    Dans mon cas j’ai l’impression que mon thermostat ne permet pas de faire ce genre de réglage fin : je n’y trouve pas de fonction horloge notamment, et je ne peux pas le régler en dessous de la graduation « 20°c ». Du coup je pense qu’il ne me sert qu’à lancer ou non la chaudière malheureusement.

    Quoiqu’il en soit, je reste sur le principe de chauffer uniquement quand c’est nécessaire, car en effet la chaleur ça ne se dissipe pas en 30 minutes, en particulier quand on a un chauffage au gaz avec des bons gros radiateurs en fonte !

    En tout cas merci encore pour ce commentaire très intéressant :-)

  18. Alexis dit :

    Bonjour,

    Ce que tu vas payer, c’est le gaz que ta chaudière consomme quand elle chauffe l’eau avant de l’envoyer dans les radiateurs.

    Si l’un de tes radiateurs ne fonctionne pas, cela signifie que l’eau n’y est pas envoyée -> tu ne consommeras donc pas de gaz pour rien, car l’eau chauffée ira chauffer le reste de tes radiateurs, voilà tout

    Et même, finalement si tu as moins de radiateurs à chauffer, tu as donc moins d’eau à chauffer au global, et donc un peu moins de gaz à consommer :-)

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter :